20 erreurs en trading et comment les éviter

20 erreurs classiques en trading et comment les eviter part1

20 erreurs en trading et comment les éviter

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur reddit
Partager sur email
Partager sur print

Nous commettons tous des erreurs en trading. 

Si tu souhaites devenir un trader profitable, tu as sans aucun doute beaucoup à apprendre de cet article (qui sera publié en plusieurs parties).

Les erreurs traitées sont les erreurs plus communes malheureusement commises par les traders en général, et ce sans discrimination relative au marché qu’ils tradent.

Et à chaque fois, nous te partagerons les solutions à mettre en oeuvre pour éviter que tu tombes aussi dans le panneau. 

Donc ta première erreur en tant qu’aspirant trader serait de ne pas lire cet article en intégralité. 

Oui c’est une longue lecture, mais le jeu en vaut clairement la chandelle.

Tu en retireras l’essence du mindset d’un trader pro au travers des erreurs que nous avons nous même commises… 

Reviens sur cette page quand tu le souhaites, et sens toi libre de nous poser des questions en commentaires.

1. Le syndrôme de l'aspirant trader

L'erreur classique: Considérer qu'être un trader profitable est un droit démocratique.

De nombreux traders commencent le trading sans ne rien connaître ni comprendre aux marchés financiers.

La seule chose qu’ils ont, c’est leur capital (et parfois un très gros capital), et le rêve de gagner de l’argent facile, rêve qui a été crée et renforcé par les publicités marketing à tout va dans cette industrie, et qui promettent un accès rapide à la richesse et la fameuse indépendance financière.

Ne sois pas ce trader. Ne tombe pas dans le piège du syndrome de l’aspirant trader. 

Ne fais pas l’erreur de croire que tu vas devenir un trader profitable grâce à un indicateur magique ou un minimum d’apprentissage et d’éducation.

Ne tombe pas dans le piège et l’idée que le succès et les profits viendront sans efforts.

Ne pense même pas que tu puisses changer de carrière du jour au lendemain, passant d’ingénieur, médecin ou avocat, à trader pro et surtout trader profitable.

Et surtout, ne tombe pas dans le piège des vendeurs de rêve et des sirènes du marketing des faux mentors qui:

  • Ont construit leur business en encourageant ici et là les débutants à participer au monde merveilleux du trading dans lequel les profits coulent à flot pendant ton sommeil ou ta partie de pêche ou ta soirée pizza avec tes potes,
  • Peignent une image déloyale du trading, prônant le fait que tu peux être profitable en tradant seulement 30 min par jour, et que tes profits dépasseront les frontières de l’imagination…

L’industrie du trading doit prendre ses responsabilités pusiqu’en effet, c’est l’industrie elle-même qui vend du rêve et fait miroiter qu’être profitable est un droit acquis. 

Mais la réalité est toute autre.

Le marché c’est cette chose magique qui te fait passer en 1 minute du rang de génie à celui de loser.

Les marchés offrent l’opportunité de gagner mais surtout aussi de perdre de l’argent en un seul clic.

Ils sont dessinés pour transférer l’argent des « weak hands » (les débutants, noobs, débilos et autres gamblers qui rêvent de fortune rapide), aux traders chevronnés dits « strong hands ».  

Et si tu te lances comme un ahuri dans les marchés, l’esprit dans les étoiles, laisse moi t’assurer une chose, c’est que tu vas vite redescendre sur terre.

Et si tu souhaites placer ton argent dans un domaine que tu ne comprends pas, tu te mets seul en position de faiblesse.

Est ce que tu veux vraiment être une weak hand? Non. Pourtant, si tu te lançes dans les marchés en n’y connaissant rien, c’est exactement ce que tu fais.

Alors commence ton éducation.

Tu dois apprendre l’analyse technique, le mindset et avoir des règles strictes de money management (entrée, sortie, invalidation, taille de position, ajout/prise de profits partielle ou totale…).

Bref, tu dois apprendre le trading comme on apprend son métier à l’école.

Et c’est tout le rôle d’un mentor.

Avoir un trader profitable à tes côtés, c’est le gage d’intégrer d’emblée les règles du succès dans ton trading. 

La solution: Trouver un mentor qui te partage à la fois ses règles mais aussi ses trades.

Trouve un bon mentor. Toute la difficulté est dans le fait d’en trouver un bon, un vrai.

Soyons pragmatiques.

Si un gars te promet monts et merveilles grâce à sa potion magique qu’il te propose amicalement de te céder à un prix d’ami qui n’en demeure pas moins exorbitant mais que son offre est à durée limitée, la probabilité de tomber sur une arnaque est pour ainsi dire forte….

Trop de signaux marketing pour la vente du produit miracle doivent t’alerter et éveiller ta méfiance.

Chercher un mentor qui:

  • A des années d’expérience dans le trading du marché qui t’intéresse. Si tu t’interroges encore, ce n’est pas celui qui te promet la retraite dans 2 ans.
  • A un taux de profitabilité réaliste et régulier sur une période de temps étendue.
  • not only teach you their trading style, but from whom you can learn the necessary skills and mindset to develop your own unique trading style that suits you.

Il faut arrêter de se mentir et se voiler la face:

  • Un pilote d’avion en apprentissage est encadré et a suivi un enseignement pour les règles théoriques et de base du pilotage,
  • Un interne en chirurgie a tout le bagage théorique et est assisté d’un chirurgien expérimenté et chevronné lors de ses premières interventions.
Et ce, jusqu’à ce qu’ils prouvent qu’ils sont « capables de ».
 
Alors sérieusement, pourquoi un aspirant trader pourrait arriver comme une fleur dans les marchés financiers en ayant lu un livre et suivi un webinaire, et ne pas se faire dévorer par les requins qui seront à l’opposé de ces trades?
 
A quel echelon de la chaine alimentaire un trader débutant qui n’a pas les yeux en face des trous et aucun bagage théorique se situe-t-il?
 
Tu as dû faire beaucoup d’efforts pour apprendre ta profession, n’est-ce pas ? Alors pourquoi nourrir une croyance selon laquelle le trading ou l’investissement en supposent moins ?
 
Si tu veux réussir, il te faut trouver un trader chevronné qui accepte de partager ses connaissances, ses expériences, ses règles et mieux, son analyse de tes propres trades.
 
Et enfin, si ce fameux mentor t’indique que pour une raison X ou Y il ne trade plus, fuis.
 
Les vrais mentors sont ceux qui enseignent et tradent à la fois. L’avantage incommensurable d’avoir un mentor aux deux casquettes, c’est qu’il va t’épauler en live.
 
Et si tu te demandes qui était mon premier mentor, le voici: Beetcoin
 
De mémoire, son enseignement me coûtait 150 euros par mois. Les étudiants étaient sélectionnés selon leur motivation. 
La classe était limitée à un certain nombre d’élèves afin d’assurer un bon suivi à chacun et de tirer tout le monde dans le bon sens. 
 

Je parle au passé car aujourd’hui, il n’enseigne plus. Sorry for your loss.

 
A tous les aspirants traders: Etre profitable dans les marchés n'est pas un droit démocratique, il faut bosser pour y arriver

2. Prendre ses responsabilités

L'erreur classique: Trouver un autre responsable que soi-même pour ses propres erreurs

Tout comme dans la vie, le trading consiste à prendre les responsabilité pour chaque décision et de chaque action que nous entreprenons.

Assume la responsabilité de toutes tes actions en gardant à l’esprit que chaque décision que tu prends est la tienne. 

A quoi bon:

  • Blâmer quelqu’un ou quelque chose : « C’est sa faute, c’est un système de trading de m****. » Et sa version hardcore:  « Mais, put*** de marché de m****, je le savais que cela allait arriver ». 
  • Trouver toutes les justifications possibles inimaginables pour ne pas prendre tes responsabilités : « Ca ne compte pas, ça ne ressemble pas du tout à du vrai trading, c’est juste de la chance et cette fois j’ai été malchanceux. »
  • Et même si tu t’en veux à toi-même, ça ne règle rien : « Je suis un idiot débile qui joue de malchance ».

A quoi bon ? Vraiment, quels enseignements retirer de ces brimades?

Aucun.

The fix: Accepter sa responsabilité à 100% dans TOUT ce qui t'arrive. Victoire ou défaite.

Les traders DOIVENT prendre la responsabilité personnelle de reconnaître comment ils ont créé leurs propres résultats.

Parce que c’est le seul moyen de vraiment s’améliorer.

Le reste n’est qu’une inutile débauche d’énergie et autre dédouanement mensonger.

Tu dois développer cette capacité de toujours de demander comment TU as produit tel résultat.

C’est seulement après avoir acquis ce skill que tu vas vraiment progresser.

Souviens-toi de ça : Tu es responsable à 100% envers toi-même de toutes tes actions et de tous TES résultats. 

Qu’ils soient bons ou mauvais.

En tant que trader, tu dois prendre la responsabilité de tes pertes et ne pas blâmer la personne que tu as bêtement suivi si c’est le cas.

Mais attention. 

Prendre la responsabilité de tes pertes suppose aussi de prendre la responsabilité de tes bons trades. 

A l’opposé, tu dois aussi savoir te féliciter d’avoir exécuté un bon trade. 

C’est important, car cela construit un état d’esprit de positivité.

3. Plan the trade, trade the plan.

L'erreur classique: trader à la volée sans savoir où donner de l'oeil.

Sans objectifs et sans plan clair pour les atteindre, tu es comme un navire qui prend la mer sans connaître la météo ni savoir où aller.

En d’autres termes, les marchés opèrent une sélection naturelle entre le trader préparé et celui qui improvise…

Les marchés opèrent donc un transfert de richesse entre le trader qui établit un plan, de celui qui laisse libre cour à son imagination et ses émotions.

Darwin n’a qu’à bien se tenir !

Pendant les périodes de forte hausse où les marchés, le trading semble être un moyen facile de gagner de l’argent.

Tout le monde gagne en marché haussier, donc il suffit d’écouter des conseils de diverses sources, d’avoir un minimum d’intuition, et même tout simplement de passer à l’achat un peu n’importe comment.

Mais c’est là où le bât blesse.

Un gros bull market va en effet corriger les nombreuses erreurs commises par les traders.

Le stoploss et sizer sa position correctement. de position ne comptent plus. 

Les règles de trading de base sont sacrifiées sur l’autel des profits, et les traders deviennent laxistes dans l’application de leurs règles.

>Si tant est qu’ils aient pris la peine d’en créer et de mettre en place un ensemble structuré de règles ou un vrai système. 

Jusqu’à ce que… ce qui doit arriver, arrive. 

Et que les newbies finissent en larmes lorsque le vent tourne et que les prix s’effondrent ou entrent simplement dans une grosse consolidation.

La solution: Ecris TOUT pour chaque trade que tu envisages

En tant que trader ou investisseur, la nécessité d’avoir un plan bien documenté ou un ensemble de règles, pour ouvrir une position est primordiale. 

La nécessité d’avoir des règles devient encore plus importante pendant les périodes « difficiles » et les périodes d’incertitude.

Mais il ne faut pour autant pas omettre oublier les règles en cas d’excès de confiance… car le retour de bâton fait toujours très mal.

Bref, pour faire simple, seuls les imbéciles n’ont pas de règles.

As-tu déjà envisagé d’acheter un fonds de commerce sans l’analyser et sans en comprendre les coûts, le potentiel de profit, envisager les pires scénarios et sans élaborer un plan pour le développer ?

Le trading n’est pas différent et devrait être traité de la même manière.

Les traders professionnels suivent le plan qu’ils ont écrit avant de commencer leur séance de trading.

Ils gèrent leur activité de manière professionnelle, et principalement grâce à l’utilisation d’un ensemble de règles écrites pour tous les aspects de leur trading.

Ils exécutent le plan sans aucune hésitation.

Chi-rur-gic-al.

Un plan bien défini comprend :

  1. Une entrée avec le setup qui la justifie.
  2. Un niveau d’invalidation, en d’autres termes, un stoploss
  3. Le nombre d’actions/coins à acheter/vendre
  4. Quand ajouter à la position.
  5. Une ou plusieurs sorties.

Les meilleurs plans sont toujours conçus quand le marché est calme.

Pourquoi? Parce que la volatilité altère le jugement. 

Écrire, c’est relâcher la pression émotionnelle. Pas besoin de se souvenir puisqu’il suffit de se référer à son plan écrit.

Cela donne aussi une perspective, un point de mire et des lignes directrices.

CQFD, un plan de trading te préserve des émotions !

Définir un plan de trading est un travail difficile, mais le sentiment de satisfaction une fois le travail accompli en vaut la chandelle.

Et la cerise sur le gâteau, c’est la récompense par les profits qu’on en retire. 

4. Le manque de confiance en soi.

L'erreur classique: Croire que les autres sont meilleurs que soi.

Il est souvent difficile pour les traders d’obéir  à leurs propres règles de trading parce que leur propre psychologie les bat souvent.

Combien de traders ignorent leur dialogue intérieur se disent? Attend je vais prendre ce trade car X l’a call sur twitter et « il a l’air bon, il doit en savoir plus que moi ! » 

La plupart des gens ont développé un respect sain pour l’autorité.

Par le passé, ils ont subi les conséquences de ne pas écouter leurs parents ou leurs enseignants, par exemple.

Même en tant qu’adultes, nous aimons croire que certaines personnes ont les réponses. 

Que certains savent mieux que non.

Nous avons une foi inébranlable dans l’autorité des experts. 

Donc s’il y a un trader sur lequel nous pouvons compter pour raccourcir notre douloureux et long processus d’apprentissage, nous aurons très probablement confiance en cette source.

Parallèlement, il est à noter que le doute de soi prend des proportions épidémiques dans notre société.

Et si on ramène tout cela au trading, quand on combine manque de confiance en soi, manque de temps pour apprendre, et le principe d’incertitude permanent en trading… comment tout cela peut-il bien se terminer?  

Le manque de confiance en soi va se traduire par une volonté PERMANENTE de chercher systématiquement un nouveau système. 

Et donc il devient impossible d’être régulier car l’échantillon de trades analysé pour chaque système est insuffisant sur du long terme. 

Et c’est là que commence la quête sans fin du Saint Graal…

A laquelle je mets fin immédiatement en te disant que le saint graal, c’est ton mindset. 

La solution: Fais confiance à ton système.

Pour réussir dans toute entreprise, il faut bien connaître son milieu et « comprendre » son entreprise, analyser ses concurrents et l’environnement commercial général.

Ceux qui réussissent, tout en restant ouverts à l’opinions et les idées des autres, ont la force d’esprit d’appliquer leur propre interprétation de cette information.

Ensuite, ils prennent avec détermination et confiance les décisions qui s’imposent pour leur entreprise.

Pour les traders, un plan de trading écrit est reconnu comme la première étape vers la régularité.

Mais beaucoup de traders ne planifient pas ou n’écrivent pas le plan.

Alors que faire si vous n’écrivez pas ou ne planifiez pas assez ?

Développe une stratégie de trading aussi mécanique que possible pour éviter les turbulences émotionnelles du marché.

Les deux principaux aspects de cette stratégie seront :

  • Basées sur tes propres compétences que tu découvriras au fur et à mesure de ton éducation,
  • Un système de trading défini et des règles strictes,
  • Connaître les « nombres » de votre système.

En effet, comment pourrais-tu être confiant si tu ne sais même pas si le système que tu appliques est bon ou mauvais?

En connaissant la fiabilité de ton système, tu crées nécessairement de la confiance.

Comment pourrait-il en être autrement? 

Dans quel état d’esprit si tu sais que ton système ne gagne qu’une fois sur dix? A contrario, si ton système gagne 7 fois sur 10? Ou gagne 5 fois sur 10 mais pour un gain moyen 3 fois supérieur à ta perte?

Tu peux calculer la fiabilité de ton système en déterminant son SQN. 

SQN pour System Quality Number.

Si tu ne sais pas ce que c’est, nous t’en dirons plus dans un prochain article mais tu peux déjà regarder du côté de Van Tharp.

Cela te permettra d’implanter dans ton cerveau une approche statistique du trading, nécessaire pour TE donner de la confiance.

Cette capacité à te faire confiance et à faire confiance à ton système te permettra de trader le marché sans remettre en cause systématiquement tes règles.

Et donc san sauter en permanence d’un système à un autre.

Ensuite, ton objectif devrait être d’éliminer tout le bruit et toute influence extérieurs sur ton processus de prise de décision en matière de trading, et simplement de trader selon les règles et la structure que tu as définies.

En BONUS, nous te présentons le SQN des deux systèmes que nous tradons quotidiennement ici au Subverto Club, ainsi qu’un tableau d’interprétation du SQN pour t’en permettre la lecture. 

SQN of the two Subverto systems
C'est du costaud ! Ce qui nous permet d'avoir une totale confiance quand on initie un trade. Car si celui se révèle être un looser, le prochain sera "probablement" un bon trade !

5. Ne pas trader sur tes forces.

L'erreur classique: Trader contre son propre style.

Beaucoup de traders essaient d’imiter les styles et méthodes de trading des autres, plutôt que de développer les approches qui fonctionneront le mieux pour eux.

Il en résulte une sous-performance et de la frustration.

Plusieurs des meilleurs frappeurs et lanceurs de baseball développent leurs propres styles, et ces styles varient souvent de ce qui est généralement enseigné.

La clé consiste à trouver les marchés et la méthode qui fonctionnent pour vous, pas de trouver un illusoire Saint Graal.

Il y a des scalpeurs qui tradent dans des délais très courts, plaçant des douzaines sinon des centaines de transactions par jour par rapport à ma moyenne d’une ou deux.

Ils surveillent chaque tick du marché ainsi que l’évolution du carnet d’ordres.

Il faut un niveau phénoménal de concentration et d’engagement pour soutenir une telle méthode sur du long terme.

Il faut aussi un talent hors du commun: la capacité de traiter rapidement de grandes quantités d’informations.

Personnellement, ce talent me manque.

C’est l’alignement de mes talents et compétences qui me permet d’avoir du succès.

La plupart des scalpers échoueraient lamentablement dans la peau de gestionnaires de portefeuille à plus long terme, et réciproquement.

Tu dois connaître ton profil, ton aversion pour le risque, tes compétences et tes faiblesses afin d’en tirer profit.

La solution: Aligne les planètes en ta faveur.

La réussite et la constance en trading exigent un haut niveau de recherche/analyse, d’application et un travail acharné.

Il y a littéralement des centaines, voire des milliers d’heures de travail nécessaires pour apprendre, comprendre et appliquer les compétences requises pour réussir.

Cela va de l’apprentissage de l’analyse technique à la compréhension de la dynamique du marché.

La réussite passe par une connaissance et une acceptation approfondies de qui tu es et de la façon dont ta personnalité impacte ton trading et tes efforts.

De nombreux traders choisissent d’ignorer le fait que le trading est une activité de pointe qui requiert un certain niveau de capacité naturelle qui peut être amélioré par des compétences acquises et développées au fil du temps.

Tout comme dans le sport, les arts, les sciences et toute autre activité, certaines personnes n’y arriveront tout simplement jamais.

Donc tu dois jouer sur tes forces, et éviter tes faiblesses.

Aligne simplement les planètes sur tes points forts.

En t’observant et en observant ton comportement et tes réactions, tu seras en mesure d’affiner et d’améliorer tes compétences commerciales et ta capacité à faire face aux défis et enjeux que les marchés vont te lancer.

Développer ta capacité à réfléchir et à t’observer.

C’est une compétence cruciale à développer.

Cela te permettra de mieux comprendre ton interaction avec le marché, la façon dont tu trades. 

Une fois que vous auras acquis cette compétence, dresse une liste complète de tes forces et de tes faiblesses.

Ensuite, trouve la solution de vos faiblesses, qui correspond à tes forces. 

Si tu flip flop 10 fois la même position pour finalement voir le trade partir en ta faveur, écris ton plan. Interroge toi sur ton acceptation réelle de la perte.

Et peu à peu, tu verras ta propre résilience croître.

To be continued... la semaine prochaine !

FREE WEEKLY TRADING REPORT

Subscribers, if you are unable to view the content, simply re-enter your email address and you will be granted an instant access. 

Enjoy the report and feel free to comment !

Cheers.

Happy trading. 

Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur telegram
Partager sur whatsapp
Partager sur reddit
Partager sur email
Partager sur print

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de